Stratégie Erasmus

DÉCLARATION DE STRATÉGIE À L’INTERNATIONAL
DU LYCÉE INTERNATIONAL HONORÉ DE BALZAC
TITULAIRE D’UNE CHARTE ERASMUS + ECHE, 2014 – 2020

Déclaration en matière de stratégie Erasmus

L’établissement s’engage à publier cette stratégie globale (les 3 parties) sur son site internet dans le mois suivant la signature de la Charte Erasmus pour l’enseignement supérieur par la Commission européenne.

Pouvez-vous décrire la stratégie internationale (UE et hors UE) de votre établissement. Dans votre description, expliquer a) comment vous choisissez vos partenaires, b) dans quelle(s) région(s) géographique(s) et c) les objectifs et les groupes cibles les plus importants de vos activités de mobilité (en ce qui concerne le personnel et les étudiants en premier, deuxième et troisième cycles y compris les cycles courts, que ce soit à des fins d’études ou de stage ). Le cas échéant, expliquer comment votre établissement participe à l’élaboration de diplômes doubles / multiples / conjoints. (max. 5000 caractères)

Le Lycée international Honoré de Balzac agit dans la ligne de l’Académie de Paris, dont l’un des axes majeurs du projet 2013-2016 est orienté vers le « Développement de l’ouverture internationale et les compétences linguistiques de chaque élève ».

En effet, 50% des 1800 élèves du lycée-collège Honoré de Balzac, unique établissement labellisé «International» de l’Académie de Paris, sont scolarisés dans six sections internationales : allemande, anglaise, arabe, espagnole, italienne, portugaise.

Au collège, les sections préparent au «Brevet national des collèges, option internationale» et, au lycée, à l’OIB (option internationale du baccalauréat).

Mme Basma FARAH, ERAIE (Enseignant référent pour l’action internationale et européenne), collabore avec les professeurs principaux, sous l’autorité du Proviseur, M Jean-Luc Garcia, et le contrôle de M Philippe VIDAL, Intendant, pour contribuer au projet d’Établissement, tout naturellement centré vers le développement à l’international.

La charte ERASMUS+ pour l’enseignement supérieur (ECHE), obtenue en 2014, est animée par les équipes pédagogiques des Sections de Technicien Supérieur, M Yves PARIZOT et Mme Marie LETHUILIER pour le BTS Commerce International, Mme Stéphanie BESNARD et M Filippe DE ARAUJO pour le BTS Comptabilité.

Chaque projet est présenté au Conseil d’Administration qui statue sur son adéquation avec la stratégie internationale de l’Etablissement et sur sa pertinence.

  1. Choix des partenaires :

Pour l’enseignement supérieur, les partenaires sont constitués d’une part par les Etablissements de formation, à des fins de mobilité académique, d’autre part par les entreprises, à des fins de mobilité de stage. Ils sont pour l’instant peu nombreux, compte tenu de la création récente de la STS Commerce International (septembre 2014), mais ils croissent régulièrement.

  • Les établissements de formation

Ils doivent répondre à des critères de qualité, de mise en œuvre de bonnes pratiques, de pertinence en matière de contenu des enseignements.

Pour les partenaires européens, la détention de la charte ERASMUS+ représente un critère supplémentaire de sélection.

  • Les entreprises

Elles doivent permettre de satisfaire aux exigences des référentiels des diplômes préparés : pour le BTS Commerce International par exemple, les conventions du stage obligatoire de fin de 1ère année à l’étranger, sont validées par l’équipe pédagogique, après vérification que les étudiants en BTS Commerce International vont être associées à une mission de prospection internationale et de suivi de clientèle, enjeu de cette période de formation en milieu professionnel à l’étranger.

  1. Dans quelles régions géographiques :
  • Les établissements de formation

L’un de nos partenaires, qui offre le même type de formation, se trouve en Europe:

  • le BBS SCHULE HANDEL à Hanovre, un établissement de formation supérieure professionnelle allemand. L’objectif est de procéder à un échange d’étudiants sur une période courte et de les faire participer aux apprentissages des modules professionnels. Ainsi, en décembre 2017, un groupe de jeunes français partira suivre un module logistique en Allemagne et nous recevrons en mars 2018 un groupe d’étudiants allemands afin qu’ils suivent le module de Négociation vente avec nos étudiants français. Les jeux de rôle permettront de mettre face à face un jeune allemand et un jeune français, jouant alternativement le rôle de l’acheteur et du vendeur. La langue de travail est l’anglais, afin de permettre à tout étudiant français d’être éligible à ce dispositif. Cette mobilité est aidée financièrement par l’OFAJ.
  • Outre ces projets, un partenariat a été signé avec l’institut technologique de Wuxi, proche de Shanghai (Chine) en décembre 2015. Les premiers échanges d’étudiants pour des périodes de stage en entreprise, ont commencé en mai/juin 2016. Un voyage interculturel d’une dizaine d’étudiants français aura lieu fin avril 2017.
  • Les entreprises

Les entreprises proposées par les partenaires se trouvent dans leurs pays d’accueil.

Au-delà de ces offres, d’autres terrains de stage sont trouvés dans les autres pays d’Europe : Italie, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Portugal, Pologne, Ukraine …, ainsi qu’en Amérique du Nord, Canada et États-Unis, grâce aux salons internationaux se déroulant à Paris et qui constituent une opportunité de les rencontrer, grâce aussi au réseau des « anciens » étudiants des professeurs de l’équipe, maintenant établis à l’étranger, aux contacts des Conseillers du Commerce Extérieur, parrains de la section de Commerce International.

L’objectif des années à venir est de prospecter dans les PECO, qui représenteront un potentiel professionnel certain. L’Allemagne, premier partenaire économique de la France, doit également représenter un terrain de prédilection, même s’il y a peu de germanistes, l’anglais étant la langue de travail.

  1. Objectifs et groupes cibles :

A court terme, l’objectif est :

  • d’apporter aux élèves et étudiants des compétences interculturelles et de leur donner l’envie de découvrir de nouvelles cultures,
  • de mettre en place une mobilité sortante pour leur offrir la possibilité d’acquérir des points ECTS, constitutifs du diplôme du BTS Commerce International, chez des partenaires européens, en développant la modularisation des enseignements, ainsi qu’une mobilité entrante,
  • de renforcer leur maitrise d’une langue étrangère, par la promotion des stages de langues organisés dans l’Académie de Paris, pendant les vacances scolaires, et de ceux dédiés aux séjours en Espagne, au Royaume-Uni ou en Allemagne de jeunes bacheliers professionnels étudiants en STS, via le dispositif « Passeport langues » financé par la Région Île de France,
  • de pérenniser la coopération avec les entreprises partenaires à l’étranger et de développer le réseau de ces partenaires ;

A long terme, l’objectif est :

  • de préparer les étudiants à poursuivre leurs études avec succès dans un environnement européen – des contacts sont pris avec des universités pour la préparation d’une licence,
  • de renforcer leur employabilité.

La mobilité du personnel enseignant et l’enseignement professionnel en langue étrangère font également partie des objectifs :

  • il s’agit de développer la certification DNL (Enseignement d’une discipline non linguistique en Langues étrangères visé par le Ministère de l’Education Nationale.) Ce certificat permet à un enseignant de matière spécifique d’enseigner son module en langue étrangère (Anglais, Espagnol, Allemand) ;
  • la coopération avec des établissements étrangers donne(ra) l’occasion de mener des échanges de professeurs, de les faire observer les pratiques des collègues et enseigner leurs matières face à des étudiants étrangers s’ils détiennent la DNL décrite ci-dessus.